Kagenozuke

Bienvenue dans le monde de Kagenozuke!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le chemin vers l'est

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Le chemin vers l'est   Lun 28 Jan - 16:31

Nous étions enfin prêts pour cette grande expédition, nous avions des vivres en grande quantité, de l'armement, bref, le principal pour un tel voyage. Après avoir fait le tour du village pour prendre un maximum de gens, seuls mes deux amis d'enfance ainsi qu'un autre type avaient répondu positivement à l'appel.

Karin, ma meilleure amie, avait été la première à accepter, elle qui avait toujours été assoiffée de connaissances, n'avait pas hésité une minute de m'accompagner. Karin avait un pouvoir particulier, elle avait la possibilité d'entrevoir l'avenir pendant quelques instants, cependant, elle ne pouvait voir au-delà de dix jours,(jusqu'à maintenant, en tout cas) et les prémonitions ne duraient au maximum qu'une vingtaine de secondes.

Suigetsu, un bon pote, avait hésité quelques temps, puis s'était finalement décidé à m'accompagner, son tempérament d'aventurier lui avait vite fait prendre sa décision. Lui aussi, avait un pouvoir, très pratique dans beaucoup de situations, en effet, il avait la possibilité de manipuler l'élément de l'eau, source de vie indispensable pour notre aventure.

Pour finir, quelqu'un d'autre avait décidé de venir, il s'agissait du guerrier protecteur de notre petit village, le fait que les morts-vivants aient tout ravagé lui avait fait prendre sa décision. Il avait 5 ans de plus que nous, et nous était nettement supérieur sur le plan du combat, des réflexs, de l'expérience, etc. Hormis cela, il fallait avouer que c'était quelqu'un de très simple qui ma fois n'était pas extrêmement malin, mais très pur, attentionné et gentil. Aucun de nous trois n'était au courant de ses pouvoirs et il n'avait pas voulu nous les dévoiler:

"Je préfère garder la surprise pour une autre occasion."

Je me demande vraiment de quoi il peut s'agir...

Lorsque nous débutâmes le voyage, la nature était avec nous en nous offrant un magnifique ciel bleu. Ainsi débuta notre aventure...

"On est peut-être les premiers à faire une telle quête, Karin, n'oublies pas de tout relater dans ton carnet, il faut que nos découvertes soient bénéfiques pour tous, qui sait, on trouvera peut-être quelque chose pour que l'humanité n'ait plus jamais d'ennuis avec d'autres races."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Lun 28 Jan - 21:51

*-* Karin *-*

Nous partîmes en cette fin d'hiver en direction de l'Est. L'aire était encore froid, et même dans les plaines, la neige recouvrait encore l'herbe qui, plus tard, pousserait lentement après que la neige, une fois sous forme liquide, ait nourrit leurs racines.

Derrière-nous, ou plutôt, à notre droite, se dressent hautes et fières les Montagnes Blanches, reste de la fureur de Chiunasima après le grand cataclysme qu'elle déclencha il y a peu, détruisant ce qui fut autrefois les Terres que j'appréciai tant, les Pics Neigeux.

Notre groupe, plus ou moins dirigé par Sasuke, me semblait assez sûr, et nos compétences nous serviraient très certainement à l'avenir. Mais je me demandais tout de même si ce que je ressentait était de l'excitation ou de la peur -peut-être un peu des deux- car j'avais un peu de mal à me concentrer sur ce que l'on me disait.

"Oui, ne t'inquiète pas. J'ai déjà commencer à m'en occuper. J'ai garder une partie de mon livre qui retracera le plus précisément possible notre chemin, car j'y ai redessiner la carte. Ainsi les gens connaitront aussi nos déplacements ^^"

Sasuke est un ami depuis longtemps, tout comme Suigetsu. Je me réjouissait de ce voyage, qui s'annonçait plutôt bien.


¨-¨ Suigetsu ¨-¨

"Bon! Qu'est-ce qu'on attend pour bouger! Il fait froid je commence à en avoir marre de rester planter là, à regarde si on a rien oublier! Allons-y!"

Cette attente commençait à m'agacer. Mes pieds commençaient à prendre froid, dans cette neige, et surtout je ne tenait plus en place à l'idée de partir découvrir de nouvelles espèces, de nouveaux royaumes, peut-être encore inconnus pour un grand nombre de personne. C'était pour cela que ma joie fut intense quand nous nous mîmes enfin en route.

---

Le groupe se mit en route le long des montagnes. il se dirigeaient vers l'embranchement des fleuves, qui servaient presque de frontière entre l'est et l'ouest. La route allait très certainement être longue, et le chemin s'annonçait difficile, car depuis la catastrophe, les gens devenaient de plus en plus méfiants, malsains et profiteurs. Évidemment, la vie devenait de plus en plus difficile, rien d'anormal à tout cela.

Le groupe marcha une bonne journée avant de devoir placer un campement près d'un petit coin boisé. Ici, là neige ne recouvrait pas la terre, et ils allumèrent rapidement un feu avant de consommer un maigre repas à base de viande séchée, et de tranches de viandes de lapins cuites au bâton.

Karin se mit rapidement à écrire dans son livre la première étape de son aventure avec le reste du groupe, en la datant. Ils avaient convenus ensemble de daté et d'écrire au moins une page par jours.


(-) Kanjiro (-)

Nous nous instalâmes au bord d'un petit bosquet. Après avoir allumé un feu, et installé un modeste campement, sans tente, du fait que rien n'indiquait que la neige ou la pluie allait tomber, nous passâmes à table pour prendre un repas simples et légers, dans le but d'économiser les ressources jusqu'au prochain ravitaillement.
Cependant, malgré l'ambiance et les conversations qui tourne autour de notre voyage, je ne me sens toujours pas entièrement admis au sein du groupe. C'est normale au fond, je les comprends: je ne suis qu'un garde de village qui a accepter d'accompagner un groupe d'amis d'enfance.

Mais en même temps, le fait qu'ils aient accepter ma venue est peut-être un bon signe vis-à-vis de ma présence. Alors je décidai de me rendre utile auprès du groupe.

"Pour cette nuit, si vous le voulez, je peux prendre la garde du campement, ou du moins, prendre une bonne partie du tour de garde. je suis habitué à avoir peu de sommeil, alors je peux prendre la garde toute la nuit si ça vous arrange ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Lun 28 Jan - 22:11

§ Sasuke §

Alors que j'étais pris dans la lecture de la première page écrite en direct et racontant notre journée, je me tournai brusquement vers Kanjiro qui venait de faire sa proposition:

"C'est très gentil de ta part de prendre cette initiative, mais le mieux, vu que nous sommes tous en forme, c'est de nous partager une telle tâche, ainsi, il n'y aura pas de défavorisé au niveau de la fatigue."

J'hésitai un instant:

"Autrement, on peut faire la garde chacun son tour pendant toute une nuit, c'est comme vous préférez."

Il y eut un bref instant de silence avant que je reprenne:

"Mais en tout cas, ce travail sera partagé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Lun 28 Jan - 23:02

*-* Karin *-*

Kanjiro était pour moi quelqu'un de très respectable. Il était très certainement bien au dessus de nous tous, à tel point qu'il mériterait surement de faire partie de notre groupe en tant que chef. Mais ce qui m'agaçait c'était de constater qu'au fond, il n'était rien d'autre qu'un étranger, un mercenaire...

Alors j'essayait de m'en faire un ami du mieux ue je le pouvais, mais ce n'était pas toujours facile.

"Moi je propose aussi que nous nous partagions la tache durant la nuit. Ce serait injuste de refiler tout le travail désagréable à Kanjiro. Par contre si tu le veux, bah tu peux commencer le tour de garde, ça me dérange pas..."


¨-¨ Suigetsu ¨-¨

"Moi ça m'est égale. Faites comme vous voulez tant que ça nous permet de pouvoir continuer"

Moi, ça me saoulait un peu ce genre de conversation. Qu'est-ce qu'on attend là, à parler de ça. On décide qui passe quand et on laisse les autres dormir XD Moi j'avais pas vraiment envie de me levé fatigué. A ce rythme là, tu finis par crever de fatigue avant même de combattre.

mais alors que la conversation avançait, je remarquais que deux d'entre-nous avaient changer soudainement de comportement. Seul Karin n'avait rien remarquer, et saans le savoir, continuait de parler dans le vide.


(-) Kanjiro (-)

Entre moi et Kensai, difficile de savoir qui l'avait remarquer le premier. Dans le bosquet, il y avait eut au début quelque mouvement, qui n'avait jusque là pas vraiment mérités mon attention. Mais je fini par repérer des formes humaines se déplacer de manière à ne pas être aperçu. Peut-être des amateurs, peut-être une diversion. Jusque là, c'était difficile.

Nous deux, étions sur nos gardes, quand à Suigetsu, il ne semblait pas s'en être aperçu tout de suite, mais maintenant il comprenait bien que quelque chose n'allait pas.
Karin continuait de nous parler, mais je lui pris assez fermement le bras et lui fit doucement:

"Je crois que nous ferions mieux de rester sur nos gardes..."

Elle au moins, elle était rapide. Contrairement à Suigetsu qui restait assis en essayant de comprendre, elle posa immédiatement sa main sur le manche de son sabre court, et dégaina déjà un petit peu. C'était peut-être le déclencheur pour Suigetsu pour qu'il se lève et se mette sur ses gardes, mais c'était aussi celui de l'ennemi pour nous attaquer...


¨-¨Suigetsu ¨-¨

A peine je m'étais levé qu'une chose lourde me tombait dessus. J'entendis le groupe poussé des vulgarité et le bruit des sabres se dégainé en raclant le foureau. Mais j'entendit aussi des voix que je ne connaissait pas beugler des ordres par-ci par-là. Pour le moment, impossible de savoir ce que c'était, mais à la lourdeur que je sentait sur mon dos et à la poigne que la créature avait sur mon bras, c'était difficile d'immaginer autre chose qu'ûn gros panda agressif.

Ces créatures commençaient à me taper sur les nerfs. Elles qui se prétendaient l'exemple de la sagesse se mettaient à attaquer les voyageurs en quête de découverte. Pour me libérer de la grosse masse, il allait me falloir un peu plus que de la force physique...


*-* Karin *-*

Des immenses panda apparurent derrière ce pauvre Suigetsu. Il n'eut pas vraiment le temps de prendre conscience de la chose. Mais nous, on avait aussi nos préoccupations... Trois autres pandas apparurent derrière le premier -c'est dans des moment comme ça que je regrette de ne pas avoir un pouvoir plus agressif- et foncèrent dans notre direction. Actuellement difficile de savoir ce qu'il nous voulait vraiment, mais en tout cas, ils allaient pas tarder à tenter de nous mettre hors d'état de nuire...


----

Tandis que Suigetsu repoussait sa créature en lui lançant des colonnes d'eau dans la face, Kanjiro, Karin et Kensai partirent combattre les 3 autres pandas. Apparemment personne dans le petit groupe n'était d'humeur à négocier. Kanjiro avait de loin plus de facilité à retenir les coups de l'immense panda qui se dressait devant lui.
Ce n'était pas le cas de Karin, qui ne pouvait qu'esquiver les coups du panda contre lequelle elle luttait, ayant deja failli se faire arracher un bras sous la force phénoménale de la créature.

Kensai quand à lui, combattait contre le plus gros de la bande. Malgré son allure imposante, il faisaait des coups assez rapides et précis.

-Il tentait d'abord de l'éventrer avec ses griffes, avec un geste extrêmement rapide.
-Dans l'élan, il frappa avec son sabre vers la tête. Au moins il ne faisait pas dans les détails: il frappait pour anéantir
-Et retenta un coup de griffe, mais vers la gorge cette fois-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Mar 29 Jan - 0:18

§ Sasuke §

Cette escarmouche débuta tellement rapidement que j'eus de la peine à tout assimiler, cependant, le principal était ancrer dans mon crâne, tuer pour survivre...

*Merde, à peine le voyage débute que...*

Puis à peine avais-je dégainé mon sabre que soudain, le plus gros panda de la bande m'agressa en tentant de me lacérer les tripes:

"APPROCHES, MON GROS!"

C'est sur ces paroles barbares que j'entamai la parade, puis la contre-mesure à son assaut extrêmement rustre:

- J'esquissai un mouvement sur ma diagonale droite, autrement dit, sur la gauche du monstre, pour ainsi éviter le coup de griffe.

- Puis, le voyant dégainer son sabre, je me suis immédiatement dit que le couper dans son mouvement me permettrait d'imposer mon rythme et lui retirer de sa confiance.

De ce fait, je tentai de lui trancher net la jambe en frappant dans le pli du genou, derrière la rotule gauche.



- Je reculai alors d'un bond en arrière pour ainsi avoir un bref aperçu sur ce qu'il se passait dans le reste de la mêlée.


- Voyant que personne n'était en difficulté, je décidai de me focaliser à nouveau sur mon adversaire, j'entamai alors de me concentrer pour ainsi utiliser les éléments à mon avantage.

- Je continuai sur ma lancée en perpétuant la concentration.

*Esprit des lieux, prêtez-moi votre force pour que je puisse me protéger d'un adversaire qui en veut à ma vie.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Mar 29 Jan - 19:28

(fait gaffe, les vieux reflexes reviennes. Dans ton pseudo tu as mis "sasuke" au début de ton poste)

L'attaque s'effectuait plutôt bien, mais Kensai fut tout de même surpris de constater que la jambe de son adversaire avait, certe, bien été touchée, mais pourtant n'avait été tranchée qu'au 1/4 environ. La créature avait donc garder sa jambe.

Kensai se concentrant sur les lieu pour obtenir un pouvoir, pu constater que les éléments les plus présents restait l'eau et la terre, l'eau étant le plus présent, la neige recouvrant une bonne partie du sol et s'infiltrant profondément sous la terre, mais aussi passablement en surface.

-La grosse créature, après avoir constater les dégats sur sa jambe, sortit d'une saccoche sur son dos un shuricken fuma
-Et le lança d'une manière particulière. Sasuke savait que le shuricken allait très certainement faire un effet boomerang, vu la manière don le panda l'avait lancé
-Et sortit trois kunai d'entre ses doigts de sa main gauche, tout en se préparant à une attaque, tenant fermement son sabre à la main droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Mar 29 Jan - 22:28

(Haha, tellement dur de perdre l'habitude du nom de Sasuke XD)

§ Kensaï §

Je fus surpris de voir que mon adversaire était si résistant, mais je sus tourner très vite la page et retournai dans mes pensées combattives.

*Fuma Shuriken... Quand on se sert de ces armes en tant qu'arme de jet, il est clair que c'est dans le but d'utiliser le boomerang, pas très original, le nounours...

Vu qu'il sort des kunais juste après son lancé, il est facile de penser qu'il compte forcer ma garde, de ce fait, va falloir jouer très rapidement. J'espère qu'il n'a pas des réflexs sur-nounours.*

- Après ma brève anticipation, je décidai de le stopper net dans son plan en parant directement le shuriken avec mon sabre, ainsi, il ne continuait pas sa course.

- En même temps, j'utilisai l'humidité des lieux pour faire tomber 5 bons litres d'eau compactés sous la forme d'une boule sur la tête du panda, j'espérais que celui-ci ne la verrais pas venir.



- C'était quitte ou double, qu'il se ramasse la boule ou qu'il l'esquive, dans tous les cas, il allait avoir un moment d'inattention, c'est à ce moment-là que je comptais planter mon sabre au niveau de ses poumons.

- Puis, dans le même élan, j'avais dans l'idée de fracturer sa rotule blessée avec un bon coup de talon, bien barbare, rien de mieux que les coups fourrés pour venir à bout de ce genre de salopards sans trop de casse.

- Je retirai alors mon sabre tout en m'éloignant un peu.

*Voyons ce que ça donne...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Mar 29 Jan - 23:02

Malheureusement pour Kensai, le shuricken fut lancé bien plus fort qu'ilne l'avais prévu. Décidément, les pandas avaient vraiment une capacité physique hors du commun. Du coup, en bloquant le shuricken, Kensai fut déstabilisé et ce qui stoppa son projet de lancer d'eau. L'attaque eut quand même lieu, mais par malheur, n'eut pas la même puissance et la même précision.

-De ce fait, le panda réussi à parer le coup en déviant brutalement le sabre de Sasuke sur le côté en poussant un grognement
-Et eclaffa sa lourde patte sur l'épaule droite de Sasuke ce qui le fit tomber à genoux, et provoqua une telle douleur (il crut qu'il s'était fait péter la clavicule) qu'il lacha son sabre

"Tu ne peux rien contre moi!"



¨-¨Suigetsu ¨-¨

Heureusement, j'avais réussi à me débarrasser de la grosse peluche agressife (un peu par chance, mais ça, on était pas obligé d'en parler...) en lui balançant de l'eau dessus. Fort heureusement sa tête avait heurter une grosse pierre. N'empêche c'est résistant ces gars là: Jamais un mec était resté conscient avec un choque sur une pierre avec en même temps la pression de mon eau. Bon ok, il était complètement K.O., mais il était conscient!

Enfin bon, je me suis retourné pour savoir ce qui se passais et c'est là que j'ai aperçu l'attaque plutôt calculée de Kensai. Le truc c'est que ce shuricken semblait bien plus puissant que prévu (enfin je critique, mais je me serais surement fait avoir aussi...)

Alors bah quand je l'ai vu tomber à genoux avec son sabre en moins j'ai pas hésité! Je lui ai sauter sur le dos, à la grosse peluche guerrière, et alors que je m'apprêtais, tout en hurlant comme un dingue, de lui ouvrir la gorge par l'arrière...


*-* Karin *-*

Il m'est souvent arrivé de penser que la témérité de Suigetsu allait finir par lui attirer des ennuies, mais là... Je dois dire que parfois, même si c'est un ami d'enfance, j'ai une furieuse envie de le réprimander comme l'aurait fait une mère. Trop souvent, ce gars est inconscient.

Mais je dois dire que j'ai eut un sacré haut le coeur, quand j'ai vu à quel point le panda l'avait repoussé avec force et violence. mais le sang qui s'échappait de son torse m'anéantit presque aussitôt: il avait été salement touché. Mais au moins, cette intervention avait servit à quelque chose:

L'ours avait dès lors levé ses bras en arrière et regardait même derrière-lui pour s'assurer que sa victime avait bien été abattue. Et même si le guerrier poilu avait rendu temporairement inutilisable le bras droit de Kensai, il semblait avoir oublier qu'il lui restait le bras gauche...


Dernière édition par le Jeu 31 Jan - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Jeu 31 Jan - 0:09

§ Kensaï §

Je le vis se tourner vers moi, et je compris immédiatement ce qu'il allait faire avant même de contracter ses muscles.

*Non, sombre idiot, il est monstrueux, cet ours! Il va te rétamer!*

Alors que Suigetsu se mettait à foncer sur son nouvel adversaire, j'essayai d'analyser très vite ma blessure à l'épaule, je ne sus savoir quelle était l'ampleur des dégâts, et peu importe! Actuellement, la seule chose à laquelle je devais penser, c'est le fait que l'ours allait être perturbé un bref instant, c'est à ce moment qu'il fallait le tuer!

*Au moment où il portera son attention sur Suigetsu, je devrai le buter... Il faudra attendre l'ultime instant où je verrai ses globes tourner!*

L'humanoïde poilu se retourne d'un geste extrêmement brusque et vif, j'empoigne violemment mon sabre avec le bras gauche, je fonce, jamais je n'avais fait une telle accélération.

Je n'ai même pas calculer le fait de freiner un temps soit peu pour amoindrir le choc-non-ça... Ca se ferait naturellement à l'instant même où ma lame lui charcuterait la boîte crânienne.

La collision fût brutale, voir barbare, tout mon bras gauche vibra en même temps que je réussis à pourfendre totalement sa gueule, je tournai le manche d'un geste net et vif, la lame traversa l'oeil droit, puis la joue, pour finalement terminer sa petite course dans la mâchoire inférieure, entre des dents, je crois...

Je sentis sa vie le quitter, finalement, Suigetsu n'avait pas trop mal géré le coup, il n'y avait plus qu'à espérer qu'il aille bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Jeu 31 Jan - 0:26

(-) Kanjiro (-)

Je dois dire que même si je me débrouillais bien en combat, ces gros ours était embétants. J'avais assister à la scène après être allé aider Karin à se débarasser de son adversaire. Bien évidemment elle aurait pu se débrouiller toute seule, mais je n'allais pas la regarder à rien faire.

Ayant abbattu notre adversaire en même temps que Kensai, nous nous précipitâmes instinctivements en direction de Suigetsu.


*-* Karin *-*

Après avoir retourner délicatement Suigetsu sur le dos, je ne pus réprimer une plainte en voyant l'état du ventre de Suigetsu: couvert de sang, les vêtements en lanbeau...

En regardant de plus pret, nous nous fûmes aperçus que la blessure n'était que très peu profonde. Mais Suigetsu était quand même dans les vappes. Ça n'allait rien arranger.

Nous l'installâmes près du feu, et le recouvrâmes de couverture après avoir fait un bandage à son torse à l'aide de plante médicinales et de tissus que nous avions pris à cet effet. Puis nous allâmes chercher si les pandas détenaient des objets importants ou utiles.

Lorsque nous fouillâmes ces braves bêtes, je ne put m'empécher de penser que ces créatures n'avaient que mal tourner. Eux qui étaient le symbole même de la sagesse, de l'honneur et du respect d'autrui se voyait tué pr une bande de voyageurs entreprenants.

La vue de ces braves guerriers me faisaient mal au coeur, et les dépouiller comme celà, en laissant leur corps sans vie à la portée de n'importe quel charognard me rendait honteuse. Finalement je laissais tomber cette tâche en laissant les autres s'en occuper... C'était trop pour moi...


-----


Sasuke et Kanjiro fouillèrent donc les cadavres et trouvèrent différents objets intéressants. Premièrement, une bonne somme d'argent à partager: environs 4'000 knz, ce qui faisait donc une part équitable de 1'000 knz par personne.

Ensuite, dans une poche d'un des pandas, ils trouvèrent une sorte de pierre, que Karin identifia rapidement avec pas mal de joie.


*-* Karin *-*

Je n'en avais plus vu depuis un bon moment, et je me disais que nous avions eut beaucoup de chance qu'ils ne l'utilisent pas contre nous. Ce genre d'objet, non seulement étaient très efficaces, mais au cas ou le groupe partait dans cette idée, valait également beaucoup.

Je ne céssait de la retourner entre mes doigts. Un objet comme ça, je ne pensais pas en trouver durant notre voyage. Enfin, je m'exclamais vers le reste du groupe:

"C'est une pierre d'invocatio0n démoniaque.Ce genre d'objet vaut une fortune, et la créature qu'elle invoque ne doit pas être d'un faible niveau vu la quantité de sort qui la scellent."


-----

Le groupe reforma plus ou moins le campement avant de reprendre les conversations. Suigetsu dormait toujours, mais ce n'était peut-être pas plus mal. Kanjiro était le seul qui était au top de sa forme et s'était porté volontaire pour un tour de garde, cette nuit. La discussion allait un peu au pessimisme.

"Tu penses qu'on arrivera à atteindre les Terres de l'Est, Kensai?" Demanda, déprimée, Karin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Jeu 31 Jan - 23:31

§ Kensaï §


Une semaine et demi tranquille et une petite embuscade, c'est ce qui a suffit à Karin pour qu'elle commence sérieusement à douter de notre réussite...

Si elle commençait déjà à se poser cette question, il est clair qu'on allait pas aller très loin...

Trouver un moyen de la réconforter ne sera pas chose facile, surtout que je suis mauvais dans ce domaine...

Tout en essayant de récupérer pleinement les capacités de mon épaule droite, source motrice importante, je décidai de dire ce qu'il me passait par la tête:

"Bien sûr! Regardes Suigetsu, ces plaies sont légères et il est fatigué, c'est tout^^

De plus, face à ces pandas, toute à l'heure, tu ne trouves pas que l'on a bien géré le coup?"

En réalité, moi aussi, je commençais légèrement à sombrer dans la déprime, cette sale bestiole avait mis Suigetsu dans cet état à cause de mon incompétence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Dim 3 Fév - 18:44

*-* Karin *-*

Au fond, Sasuke avait peut-être raison. Ce n'était peut-être même que le quart de ce qu'on risquait d'affronter à l'avenir. Et puis, on était pas si mal en point. Suigetsu ne semblait pas avoir été trop touché, et vu les objets qu'on récupérait, peut-être que ça allait être plus facile que ce que je m'imaginais... je me faisais peut-être bien des idées...

Du coup, je m'excusais au près de Sasuke et nous allâmes dormir presque aussitôt.


¨-¨ Suigetsu ¨-¨

Le réveil le lendemain, c'était dûr. Déjà que j'avais fait un rêve abominable ou je me faisais poursuivre par un panda géant avec des griffes à la 1 mètre de long et qui essayait de m'ouvrir le ventre, mais en plus, j'avais l'impression d'avoir bu des litres de saké, un peu plus tôt.

J'ouvrais mes yeux, et c'était comme se faire enfoncer des aiguilles brulantes jusque dans le fond de mon crane. En plus, j'avais une douleure infâme au torse... Et puis ce mal de tête... et cette peine à me levé...

C'est alors que je compris que le rêve que j'avais fait n'était pas si loin de la réalité, et c'est alors que je me suis souvenu de la... claque que je m'étais ramassé.

Ya pas à dire, d'habitude je jure pas comme ça, mais cet ours, c'était vraiment une putain de saloperie. Elle était pas morte pour rien cette bête en tout cas. J'avais l'impression qu'on me mettait un fer chaud sur le torse...

C'est là que je vis que les autres étaient en train de préparer le campement assez rapidement. Apparemment on avait déjà pris du retard... Quoi qu'on avait pas d'horaire, mais je crois que vis-à-vis des vivres, il fallait un peu reconsidéré nos dépenses jusqu'au prochain ravitaillement. Mais en même temps moi, je m'ennuie quand il se passe rien. Alors je me levais rapidement et préparais mon matériel en espérant qu'on bougerait le plus vite possible.



Quêtes de l'Est

Récits d'Aventuriers



12ème Jour

Notre groupe a désormais subit sa première attaque, la veille. Mais cette attaque nous posais problème. Suigetsu a subit d'importantes blessures, qui saignent encore dès à présent. Il fait signe de ne rien montrer, mais on voit clairement qu'il a de la difficulté à marcher normalement.

Nous marchons désormais depuis environs 5 heures, ce qui fait qu'il est environs 1 heure de l'après-midi. Nous avons fait halte près d'un petit ruisseau, suffisamment petit pour qu'il ne soit pas répertorié sur la carte. Notre direction est désormais Nord-Est-Est environ. Nous avons l'intention d'atteindre le delta des "fleuves-frontières", à l'est. C'est notre principale destination, mais plusieurs petits villages pourront nous servir de ravitaillement.

Malheureusement, le premier village est loin de notre destination actuelle. Je l'estimais à 4 jours, mais il nous faudra certainement la semaine, et encore, si tout ce passe bien jusque là. Nous espérons tous que Suigetsu se rétablira vite pour accélérer la cadence, mais c'est assez inespéré.


13ème Jour

Suigetsu va de plus en plus mal, et ce dernier à été obligé de l'admettre, puisque nous sommes désormais obligés de le porter pour marcher "normalement". Ça me fait de la peine de l'admettre, mais Suigetsu nous ralentit terriblement. Nous avons encore perdu plusieurs heures de routes. Nous avons découverts autre chose: Suigetsu a très certainement été empoisonné. En effet sa blessure ne veut pas se cicatriser correctement et saigne constamment (et à ce que je sache, Suigetsu n'est pas hémophile). Nous faisons notre possible pour avancer vite, mais ça devient de plus en plus dur.

Nous nous trouvons pour le moment à une 40aine de kilomètre du prochain village, du nom de "Aiki". Nous sommes à son Sud-Sud-Ouest.
[Peut-être que je le mettrais, mais une carte dessinée à la main de manière très précise représente leur emplacement avec un petit cercle pour indiquer l'approximation. A côté est représenté le point où ils se trouvaient la veille]


14ème Jours

Suigetsu commence enfin à cicatriser ses blessures. Les saignements ont stoppés, mais ce dernier reste relativement faible. Fort heureusement, les temps de pause ont diminués, et nous pensons que d'ici un ou deux jours, Suigetsu sera apte à courir. En effet, le groupe a l'intention de courir pour rattraper le temps perdu, du moment que l'eau n'est pas en manque, ce qui est loin d'être le cas grâce aux capacités de Suigetsu.

Personnellement, ce qui me fait de la peine, c'est Sasuke, qui a clairement l'aire d'en avoir assez de perdre du temps, et qui s'inquiète sur nos ressources actuelles. "A ce rythme là, on y sera pas avant 6 jours", disait-il, aujourd'hui. Et il avait raison. Hors nos vivres ne tiendront que pour 4 jours. Certes, nous pouvons chasser, mais la nourriture est assez rare dans ces coins-ci, et les animaux difficiles à attraper.


15ème jours

Suigetsu à récupérer plus vite que nous l'avions prévu, et nous nous sommes déjà mis à courir. L'eau ne manque pas, et même si la course nous donne un peu plus fin, proportionnellement à ce que nous consommions pour la distance parcourue, nous avançons clairement beaucoup plus vite que précédemment. Cependant, malgré la distance parcourue, il nous manquera toujours de vivres avant d'arriver.

"Dans ce cas, on pourra tenir sans manger un jours" disait Kanjiro, étonnamment agacé (étonnamment parce que ça ne lui ressemblait pas). "C'est tout de même pas la mort!"

Mais comme moi, cette perspective inquiète le groupe. En cas d'attaque, si nous n'avons rien manger depuis un jours, nous serons en difficulté...


16ème jours

Ce soir, j'ai coonscentrer mes capacité pour tenter une prédiction avant de dormir. Mais malheureusement je n'ai obtenu rien qui puisse nous donner une idée de ce qui va advenir de nous. Cependant ma prédiction était relativement troublante: on y distinguait un village en flammes, une situation de guerre...

Après en avoir parler au groupe, nous avons conclu que cette prédiction prévoyait quelque chose loin de nous, puisque jusqu'à aujourd'hui, toutes mes prédictions nous représentaient, ou du moins, moi, je m'y voyais, ce qui n'avais pas été le cas dans celle-ci.


17ème jours

Au ryhme de course que nous avons, nous y serons environs dans 3 jours. Malheureusement les vivres ont étés pillés pendant la nuit par diverses bêtes agressives, mais également par des pilleurs gobelins. Nous avons tenter d'en rapporter le maximum mais ils ont fuit avant que nous ayons pu les interceptés. Heureusement les objets de valeur trouvés sur les panda sont étés intactes. Malheureusement, il ne nous restait tout juste de quoi tenir cette journée, en vivre.

Nous avons donc à nouveau couru le plus longtemps possibles, puis nous avons essayer de rationner le plus froidement possible la nourriture. Nous n'avions gagné juste de quoi tenir encore demain matin, et nous n'avions pas beaucoup mangé aujourd'hui.

J'ai retenté une prédiction, et j'ai obtenu exactement la même vision que l'autre jours. Je ne parviens pas à comprendre pourquoi cette image me reviens sans cesse... J'essaie de voir plus près ou plus loin dans l'avenir, mais la vision est toujours la même. Je conclu que la faim et la fatigue m'empêche de percevoir les choses précisément.

18ème jours

Nous marchons le plus vite possible, courrons parfois. Ce matin, nous n'avons eu qu'un maigre petit féjeuner, et nous sentons les effets nefastes de la fin qui agit sur nous. Nous écartons l'idée de la chasse. Trop de perte de temps, trop d'incertitude, trop de problèmes en cas d'échec. Notre objectif est d'atteindre le village le plus vite possible...

Il est maintenant aux alentours de 8 heures, au soir. la lune apparait déjà dans le ciel, et nous nous apercevons vite qu'il va être très difficile de tenir demain et après demain. La faim nous tenailles, nous avons de la peine à rester concentrés, et aussi à prendre du sommeil. Nous évaluons les chances d'y rester, alors que nous ferions peut-être mieux de nous concentrer sur la manière d'y arriver.

Et la tension monte également. Kanjiro et Suigetsu se sont battu, ce soir. La dispute a éclaté, Kanjiro insultant Suigetsu, affirmant que s'il n'avait pas agit comme il l'avait fait, nous serions déjà à destination.
Et je dois dire que je suis assez de l'avis de Kanjiro. Mais Sasuke défend Suigetsu, et affirme que sans lui, il serait déjà dans l'autre monde.

Moi, je suis sure que Sasuke s'en serais sortit... Suigetsu nous porte la poisse...


19ème

La faim nous rend tous très agressifs, mais même en prenant conscience de ça, j'en veut atrocement à Suigetsu. Quand à lui, il s'est mis à l'écart, ou reste proche de Sasuke. Une tension monte entre deux petits groupes, Sasuke et Suigetsu, et Kanjiro et moi.

Nous avons marché toute la journée. Nous y sommes presque. Nous avons fait une petite pause à midi pour boire. Et nous allons désormais nous remettre en route, pour faire la dernière partie de notre voyage.



¨-¨ Suigetsu ¨-¨

Il commençat à se faire tard, et là je dois dire que j'en avais assez qu'on me traite comme un boulet, comme un traitre. Kanjiro, je dois dire que là, j'avais vraiment envie de l'assassiner. Ce type.. Quel sale... C'était lui le déclencheur de ces disputes!

Je me demandais encore qu'est-ce qu'il foutait parmi nous. Ce type! Ce n'était qu'un garde de ville, un bon à rien qui se la jouait! J'avais envie de lui ouvrir la gorge! Qu'est-ce qu'il croyait! Que moi, j'avais envie de crever de faim comme tous les autres!

Et puis, tandis que je pensais ça, on remontait une colline, et cette.... Karin nous signala que le village était juste derrière, en bas. Une lumière rougeoyante indiquait déjà en effet qu'il était tout proche. mais quand nous passâmes au sommet de la colline, nous découvrîmes un spectacle horrible.


(-) Kanjrio (-)

C'était exactement comme la description de Karin. Un village en feu, en pleine guerre. Sauf que désormais on distinguait les opposants: des mort-vivants et des hommes. La quantité de mort-vivants étient impressionnante, mais le nombre de guerriers dans le village aussi. Alors que je me demandais comment nous allions nous en sortir, j'entendit Suigetsu qui hurlait contre Karin...


¨-¨ Suigetsu ¨-¨

Là, c'était vraiment plus que je ne pouvais en supporter. J'étais arrivé vers Karin, et je l'avais giflée. Peut-être un peu fort d'ailleurs, vu qu'elle était tombée sur le dos, les larmes au yeux.

"ESPECE DE!!! COMMENT ÇA SE FAIT QUE TU NOUS A PAS PREVENU! ESPECE DE DEBILE!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Lun 4 Fév - 21:56

§ Kensaï §

On en était arrivé au sommet de la tension, d'ailleurs, ce n'était plus de la tension, on partait carrément sur de l'hostilité...

Je devais réagir vite:

"WOW! Fermez-la, si jamais les morts-vivants nous repèrent, dans notre état, on est mort!"

(J'imagine qu'on est relativement proche du village^^)

J'essayai de tourner la page le plus vite possible et décidai de faire totalement abstraction des divergences de ces derniers temps, je m'accroupis face au reste du groupe, Suigetsu, avec son visage rouge sous l'effet de la colère, Karin, qui essuyait ses larmes et Kanjiro qui faisait presque comme si de rien n'était, comme si tout cela était... naturel...

J'entamai alors à voix basse:

"Bon, on fait quoi? Au vu de la situation, les humains sont en difficulté, il faudrait les aider..."

Je marquai une pause:

"D'un autre côté, dans notre état, on risque plus d'y passer que d'être réellement utile, de plus, d'un point de vue personnel, je suppose qu'il n'y a plus grand chose qui puisse nous aider dans ce village..."

Je laissai une nouvelle fois un moment de vide:

"Cependant, je serais plutôt d'avis à aller les aider, et vous, qu'en pensez-vous?"

Sincèrement, je ne savais plus si je devais espérer une réponse positive ou négative. La faim brouillait complètement mes pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Lun 4 Fév - 22:36

¨-¨ Suigetsu ¨-¨

Ce Sasuke... lui aussi il commençait à m'énerver! On avait l'impression que rien ne le touchait! pourquoi il n'était pas d'accord avec moi un?! Pourquoi est-ce que je devrais l'écouter à la fin! C'est pas le boss nomplus!

"Toi tu commences pas à nous donner des ordres, qui plus est suicidaire ok! J'ai pas l'intention d'aller me suicider dans des rangs de mort-vivants! Tu me saoul Sasuke!"

C'est à ce moment là que cet idiot de Kanjiro s'est mis à me réprimander. On aurait dit ma mère, ya quelque années. Je vais vous le citer là:

"HO! Du calme Suigetsu! Sasuke est notre ami non?"

"Ouais bah toi ta gueule ok?! Parce que toi, t'es pas mon ami. T'as rien à foutre ici casse toi espèce de gros..."

Et c'est là que je m'y attendais le moins, Kanjiro...


*-* Karin *-*

C'est à ce moment là que Suigetsu se ramassa un immense poing dans la figure et tomba par terre, le nez en sang. Il se mit à pousser des jurons assez intéressants et se jeta sur Kanjiro. La situation dégénra lorsque Suigetsu sortit un kunai et lança des menaces de mort à Kanjiro, qui tentait de le raisonner.

"Je vais te crever espèce d'enfoiré!"

Il lui sauta dessus et ils roulèrent quelques mètres en se tapant dessus... la situation se présentait vraiment très mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Mar 5 Fév - 12:59

§ Kensaï §

*Bordel, il est ingérable!*

Karin était en état de choc, ça se voyait immédiatement, elle n'était pas apte à réagir, je devais faire quelque chose le plus vite possible, mais quoi?

Soudain, j'eus un flashback de l'épisode avec les pandas, c'est alors que j'extirpai quelques litres d'eau du sol humide que j'assemblai ensemble pour qu'une grosse boule compact se forme au-dessus de la bagarre.

Je la fis tomber...

*J'espère qu'ils vont se figer...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Mar 5 Fév - 18:38

*-* Karin *-*

Kensai avait réussi à stopper le groupe. Au moins on pouvait enfin discuter normalement, même si les deux avaient très envie de s'entretuer. La conversation repris, et comme Sasuke, on finit par admettre qu'il n'y aurait rien de plus lâche que d'attendre de voir ce que ça donne en restant bien tranquillement sur notre colline à regarder les vies rejoindre Numchiosu. Au fond, nous n'étions pas sûr de nous, loin de là, mais on a fini par tous conclure une chose évidente (du moins je le crois): Si on restait planté là, on finirait par crever de faim, alors autant tenter le coup et risquer sa peau en aidant utilement des gens.


¨-¨ Suigetsu ¨-¨

Franchement, j'avais tellement envie de me défouler sur quelqu'un, qu'au fond, autant que ce soit sur des morts dégénérés que sur un de mes compagnons. Je me sentais quand même un peu débile d'avoir agit comme ça, et au fond, même s'il n'y avait vraiment pas de quoi, 4a me faisait rire. J'étais motivé maintenant, comme au premier jours.

"Allons montrer à ces choses de quoi on est fait!"


(-) Kanjiro (-)

Apparemment, Suigetsu s'était calmer, et vu le comportement qu'il avait, je compris que c'était plus la fatigue et la faim qui l'avait poussé à agir ainsi, plutôt que ses raisonnements claires et sensés.
Alors que nous reflechissions à la manière de procéder pour aider les villageois, une voix et des sons nous firent ous sursauter.

"HE! Y'en a qui se planquent ici!"

Suivi par la voix de Suigetsu

"Foutons l'camp!"


¨-¨ Suigetsu ¨-¨

Heureusement, tout le monde avait réagit comme moi et avait pris ses jambes à son cou. Là, c'était vraiment la merde. Ils ne devaient être que 8, voir 9. Bon, faut dire, on ne savais pas de quoi ils étaient capable, mais je suis sûr que malgré notre fatigue, le terrain défavorable et le manque de préparations, on aurait pu s'en sortir [inutile de préciser qu'il se fout le doigt dans le cul]. Mais bon, je me suis dit qu'on serais mieux derrière les murs du château - même s'ils étaient en feu, mais ça, c'était pas la peine d'en parler - et qu'on aurait le soutient des autres gardes - ça je m'en serais passé aussi, mais il fallait parfois être réaliste....

Alors on courait comme des cons pour fuir ces gardes, et c'est alors qu'on s'est tous rendu compte d'une chose: Les morts ne tarderaient pas à nous rattraper. On était trop faible, on manquait de force pour créer suffisemment d'énergie pour bouger plus vite. C'est alors que Kanjiro fit quelque chose qui me ressemblait plus qu'à lui:

"PARTEZ DEVANT! JE LES RETIENTS"

Quel taré ce type. Le pire c'est qu'il s'est arrêté si vite qu'on a pas vraiment pu réfléchir. On était déjà à 10 mètres de lui, et aussi des morts-vivants.


(-) Kanjiro (-)

Je ne sais pas si c'était mes dernière pensées avant le choc, mais j'avais relativement peur. Ensute, je ne pensais plus. C'était des reflexes, de l'instinct. J'essayait de parer les coups, de lutter. Mais ils venaient trop nombreux, alors je devais gagner du temps. Je décidais donc d'utiliser mon pouvoir. Je fis trembler la terre de toute mon énergie, je la déformais, et je la rendais instable. Ils tombèrent tous à terre en pleine vitesse ce qui me permis d'en achever deux rapidement. Les 6 autres étaient déjà debout. C'est là que ça s'annonçait compliqué. Alors juste avant de continuer, je regardais derrière moi, pour m'assurer que les autres étaient bien partis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Mer 6 Fév - 21:50

§ Kensaï §

Du courage ou de la folie? Dans tous les cas, l'acte que venait d'accomplir Kanjiro était brave et nous avait peut-être tous sauvés.

Je décidai tout en courant de me retourner et de crier:

"TIENS LE COUP ET REJOINS-NOUS VITE!"

*Et surtout, ne meurs pas...*

Durant le sprint, je parlais aux autres pour me rassurer:

"Kanjiro est extrêmement fort, il va tous les abattre, vous êtes d'accords...?"

Je ne faisais même plus attention à la fatigue, mes pensées étaient toutes tournées vers notre survie et notre compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Jeu 7 Fév - 20:28

¨-¨ Suigetsu ¨-¨

Je me sentais lâche. Je trouvais que ça me ressemblait pas, ni au reste du groupe. Mais de toute manière, peut-être qu'on y serait resté...

Mais je me revoyait le début du combat que menait encore à présent Kanjiro, je me revisualisait la scène. Non... On y serait arrivé tous ensemble... Mais nous avions préférer profiter de la situation... Profiter du courage sans pareil de notre camarade pour fuir lâchement...

Alors je tournais la tête, le cœur vide de joie, pour regarder pour la dernière fois mon camarade encore en vie...


(-) Kanjiro (-)

Je détournais le regard de mes camarades, juste après avoir croisé ceux de Suigetsu. Dans le sien, on pouvait lire "reviens en vie", dans le mien, il a très certainement pu lire "au revoir".

Je me retournait en frappant de toute mes forces vers le premier en face de moi. Les 5 autres me fonçaient bientôt dessus... Trop nombreux... Si j'avais une armure, ou du moins un bouclier, peut-être... Mais pas là. Tempis, il me fallait cette technique.

Je rassemblais donc toute mon énergie pour amener à moi les minéraux les plus durs possibles et m'en constituer une armure pratiquement incassable. Malheureusement, pour faire tenir cette armure, ça me demandait des forces constantes. C'était du contre la montre.

Leurs sabres s'abattirent sur ma protection. Je sentais déjà l'énergie me manquer, mais leur témérité me permis d'en éliminer deux d'un coup de sabre, leur tranchant là tête.
Sur ma lancée, l'espoir renaissait en moi. Maintenant, c'était faisable. Mais alors que je m'attaquait aux 4 derniers, j'entendis un hurlement déchiré derrière moi.


*-* Karin *-*

Tout comme les autres, je savais que Kanjiro n'allait certainement pas s'en sortir. Je regardais une dernière fois derrière moi, et je ne pu réprimer mes larmes. La vue du dos de mon camarade, qui se battait du mieux qu'il pouvait, sachant pertinemment qu'il n'allait pas y arriver...

Et c'est alors que je vis ces 4 créatures sortir de sous terre... Quatre goules immondes! Et elles fonçaient droit sur Kanjiro. Et comme un cri du cœur, je ne pu m'empêcher de l'avertir en l'appelant par son nom, mais trop tard pour qu'il ait eut le temps de se retourner.

Toujours en pleurant, je détournais le regard en courant le plus vite que je pouvais, n'ayant plus d'autres choix...


(-) Kanjiro (-)

J'étais à demi retourné, quand je sentis le choque. Je basculais sur le côté, et tombais par terre en mauvaise posture. Trois? Quatre? Impossible de savoir pour le moment. Je me débattais du mieux que je le pouvais contre ces créatures qui me demandaient de gros efforts à mon armure. Je réussis à me débarrasser de celle qui m'attaquait au cou., mais les autres goules m'empêchaient de bouger. Je réussis cependant à me lever en faisant trembler la terre pour les déstabiliser. Une fois debout, ces choses tentaient, emplies de rages de tuer, du sang entre els dents, de m'arracher la gorge. Mon armure devenait de plus en plus difficile à tenir. Après une lutte acharnée, je réussis à me débarrasser de deux autres. Il en restait plus qu'une. Alors qu'elle me sautait au coup, je vis alors une lumière tristement pâle scintiller vers mon épaule. Deux secondes plus tard, une lame perçait mon armure pour atteindre l'os de mon épaule gauche.

Déstabilisé par la douleur, la goule réussis à m'attraper le bras droit, et l'entailla sévèrement.

Je tombais en arrière, mon armure se défaisait. Je tuai la goule, toujours accrochée à mon bras, grâce à un kunai rangé dans ma ceinture, à gauche. Hélas, je ne pu éviter le sabre de mon adversaire, qui perçait mon ventre, au niveau du nombril.

J'avais de la peine à présent à réfléchir à d'autres choses que la souffrance. Je poussai un cri glauque, sombre, à travers la nuit. Mais je réussis à profiter de son manque de mouvement pour le tuer grace à mon dernier kunai. Je retirai le sabre lentement. Le sang de mon corps me recouvrait bientôt entièrement. Mes yeux se troublaient. Je ne ressentaient plus la douleur.

Je réussis lentement à me lever. Il ne me restait plus qu'à mourir l'honneur dans l'âme et dans le cœur. Je faisais face, complètement impuissant, la main tremblante tenant un sabre sans fermeté. Les yeux vitreux, je regardais mes adversaires, et aussi celui qui, un peu plus loin, allait bientôt m'achever.

Une flèche vint percer mon corps, proche de mon estomac. Je faillis tomber sous la pression de la flèche. Je tentais un coup de sabre totalement impuissant vers la tête d'un des deux autres, encore proche de moi. Il para mon coup avec un simple poignard et me le planta dans le ventre...

je sentais mon corps vasciller... je n'entendais plus le moindre son... Je sentais mon sang remonter en bouche, et couler le long de mon menton. je sentais mes mains devenir froides. Tout cela aurait peut-être du m'amener satisfaction... enfin je ne ressentait plus la souffrance. Mais je n'avais étonnement pas encore cet état d'âme, et jusqu'à ma mort, ne l'aurais pas.

Dans un ultime coup, je réussis à térasser mon adversaire, qui pensait certainement encore que j'étais à bout. C'est alors qu'à intervalle rapide je reçu deux autres flèches, l'une dans la jambe gauche, l'autre dans l'épaule droite...

Ça y'est.... je mourrais... et alors que je pensais enfin pouvoir gouter à un repos lent, l'autre vint me transpercer plusieurs fois de son sabre, m'empêchant de tomber en me soutenant, avec un sourire malsain... Je voyait son visage me térasser, m'insulter... ce visage mauvais... dénué de bonté, dénué de chaleur... hormis le plaisir de tuer....
Ce visage qui prit encore plus de gaieté macabre lorsque le reste du corps me propulsa sur le sol comme un sac de nourriture...

Je tombais brutalement, avec comme dernière image les cadavres de mes adversaires, et un village en feu au loin... Mes yeux se fermèrent lentement... je n'aurais même pas eu le cadeau de voir une dernière fois ceux que j'avais aider... N'apercevant désormais plus que des lueurs orangées, mes yeux se fermèrent lentement et je rejoint bientôt le monde de Numchiosu, pour quitter enfin ce monde...


*-* Karin *-*

Nous avions assister à la mort de Kanjiro, à partir du moment ou il se fut transpercé par le nécromancien, alors qu'il était à terre. Nous l'avons vu se battre jusqu'au bout de son âme, ses dernioers instants... Je n'avais plus qu'une envie... leur foncer dessus et les tuer, comme ils avaient tuer Kanjiro... La haine montait en moi, et je me promettait dejà de venger sa mort...

Par n'importe quel moyen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Jeu 7 Fév - 21:05

§ Kensaï §

*C'est impossible... Kanjiro n'a pas pu...*

Alors que nous atteignions le village, au pied des murailles éventrées, des murs éclaboussés de sang...

La fumée, le feu, les cadavres, ces odeurs, le sacrifice de Kanjiro, les deux petites larmes qui perlaient et qui sortaient de mes orbites, m'empêchant par la même occasion de voir distinctement.

Tout cela me ramena par une association d'idées, à une pensée bien précise, un souvenir enfoui en moi, celui de mon père qui abattait un Gobelin et qui me disait:

"Bats-toi toujours pour tuer, ne fait preuve d'aucune pitié. Les premières minutes de combat, tu réfléchis encore, puis au bout d'un certain temps, il n'y a plus que ton instinct, tes réflexs et ta rage qui te font avancer, tu deviens alors une véritable machine à tuer."

Je stoppai ma course et je frappai violemment la tête du cadavre d'un nécromancien:

"RAAAAAAAAAAAAAAAH"

Je tombai lentement à genou, la chute me parut durer une éternité, et pourtant, celle-ci n'avait duré qu'une fraction de seconde:

"MERDE!"

Je me retournai en me relevant, faisant face à une mêlée semblable aux dizaines d'autres qui se déroulaient au même moment dans la cité.

En y repensant, je dois dire que je regrette mon geste...

J'ai joint mes mains, et je commence les incantations:

"Esprit des lieux, la mort qui s'abat sur ces terres et qui a retiré la vie d'un être qui m'était chère m'a réouvert à la voie du guerrier tueur.

Esprits des morts, je vous demande humblement de m'offrir de vos pouvoirs pour que je puisse terrasser l'ignoble adversité qui se tient face à moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Sam 9 Fév - 21:35

¨-¨ Suigetsu ¨-¨

Kensaï, en tout cas, en ce moment, il faisait... ouais il faisait peur. Une énergie incroyable émanait de lui, et on voyait se former deux éléments autour de ses bras. Dans le bras droit s'enlaçaient des flammes incroyablement violente, et dans l'autre bras, on percevait les mouvements rapide de l'aire qui brassait la pousière autour de son bras gauche.

L'aire et le feu.... un mélange parfait... Ça sentait le dégât....

Personellement, j'essayait de rassembler un maximum d'eau autour de mes mains et de mon corps et de les tenir en suspension, pour pouvoir parer les prochains projectiles qui m'atteindraient. Quand à Karin, elle tentait de faire des prédictions précises les plus proches de l'instant que nous vivions pour pouvoir anticiper diverses attaques, ce qui n'allait pas tarder à nous aider...


*-* Karin *-*

Une de mes visions me donna un très bon coup de main, mais aussi plus tard au reste du village, dont les soldats s'éparpillaient peu à peu, cherchant les blesser etc, en profitant d'un calme de la bataille...

un calme avant la tempête...

Dans ma vision, j'avais pu identifier une bonne 40aine de golems de chaire... et pas des petits... au moins 4 à 5 mètres de haut. Tout de suit nous prévenions quelque garde, et je dictait les directions aux deux garçons pour nous mettre dans une situation avantageuse pour la prochaine attaque. Malheureusement, une chose non prévue nous posa problème:
Alors que nous tournions à l'angle d'une rue, nous tombirent nez-à-nez avec un nécromancien, qui s'empressa d'invoquer des squelettes. Moi et Suigetsu, on s'occupait des squelettes, tandis que Sasuke se retrouvait en face de cette saloperie...


# Nécromancien #

Lui, ce n'était rien d'autre qu'une larve, bien que la puissance que dégageait ses armes magique m'impressionaient un peu. mais ce n'était rien d'autre qu'un déchet, et j'allais bientôt m'en débarasser, comme ses vulgaires camarades.

"Rend toi bien gentillement et peut-être que je ne ferais pas de toi un esclave!"

-Tout en le menaçant, j'entourais mes mains d'une magie de couleure bleue... la magie arcanique
-Et je fonçais vers lui, par la suite, en tentant de lui ouvrir la gorge
-D'un grand geste horizontal avec le bras gauche, de gauche à droite, je tentais de lui blesser l'épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Sam 9 Fév - 21:44

§ Kensaï §

Lorsque j'entendis les paroles de Karin quant à sa prédiction, je fus aux anges:

*Parfait, ça fera plus de morts chez l'ennemi!* m'étais-je dit...

Puis quelques minutes plus tard, commença mon duel face au nécromancien:

- Voyant qu'il préparait quelque chose en discutant (toujours aussi lâches, ces merdes), je pris l'initiative et lui balançai une petite tornade de feu rectiligne, fruit de la fusion entre mes deux lames spectrales.

- Puis je m'éloignai de quelques pas au cas où il arrivait à sortir indemne de la tornade.

- Je me mis à concentrer de l'énergie pour pouvoir lui asséner un coup encore plus violent, dans le cas où il avait survécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Sam 9 Fév - 21:48

Nécromancien

Pfff... je me demandais bien ce qu'il voualit faire avec un coup pareil...

Trop lent, trop prévisible... Un unique coup suivi d'un recul... Il veut me tester? Ou croit-il vraiment pouvoir m'atteindre avec ÇA.... Pitoyable...

"GROOAH"

Avec mes mains emplies d'aura, il était facile pour moi de pulvériser sa petite rafale de rien du tout. Je me demandais quand même à quoi il jouais. Enfin bref... j'allais pas tarder à lui arracher la tête.

"Prend ça!"

-Soudain, je fis apparaitre des pics du sol devant lui, en diagonale, de manière à qu'ils atteignent son ventre (des pics d'os, ça va de soi)
-C'est alors que je fis ensuite apparaitre un petit mur d'os derrière lui pour entraver ses mouvements
-Et je lui balançais des petits morceaux d'os coupant à forte puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Lun 18 Fév - 23:16

Au moment de son cri et de l'arrêt de mon attaque, je compris qu'il était vraiment très sûr de lui. J'allais devoir jouer là-dessus pour le surprendre et lui infliger de lourds dégâts...

*Jusque-là, il faudra y aller molo pour qu'il garde une confiance totale et qu'il se sente supérieur.*

- Je me décalai sur la droite dès que les pics sortirent du sol, un gros coup de chance car ce n'est qu'au dernier instant que je me suis dit: *J'ai déjà reculé une fois, il va sûrement croire que c'est un de mes tics!*

- Puis j'utilisai ma lame de vent pour stopper net les projectiles(autant le dire tout de suite, je n'étais pas assez expérimenté pour les lui renvoyer du tac au tac... Mais les arrêter suffirait.)


- Je recommencai alors de me concentrer

- Encore

- Et encore

*Voyons quelle va être sa réaction... Est-il prudent ou pas...?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Mar 19 Fév - 19:59

† Nécromancien †

Sérieusement, ce gamin était plus doué que prévu... Eviter toutes mes attaques... Mais ce qui m'inquiétait un peu, c'était de savoir si, oui ou non, il avait éviter mon attaque de pic venu dans le dos par pure chance ou par reflexe...

Dans le premier cas, c'était certain que j'allais le tuer. (quoi que), mais dans le deuxième cas....
Ces pensées qui tournoyaient dans ma tête m'empêchaient de bien me concentrer sur la réaction à prendre devant son rassemblement d'énergie... Que faire devant ça...

Non parce que sérieusement... Si je fonce en me disant " de toute manière c'est de la chance", je risque de me faire rmasser... mais si je me la jouait prudent... Il risquait d'aprpendre de moi...

Mais trop de doute... son esquive était trop parfaite, alors j'avais décider de me la jouer prudent. J'ai ouvert mon livre d'incantation et j'ai rédiger la 65ème, l'invocation d'épée d'os, pour finalement me forger une épée d'environ 1 mètre 50 sur 30 centimètres de large, à la base, pour finir en pointe.

"Pffff Tu ferais mieux d'être prudent... Si tu contnues à rassembler autant d'énergie, elle risque de t'échapper (CF: Règle de combat)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
Kensaï
Maître Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1633
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 08/10/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
18/20  (18/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: 2'000

MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   Mer 20 Fév - 14:09

(Oui, pas de soucis Wink )

*Ainsi, il ne m'a pas enchaîné immédiatement, il est plus prudent que je ne me l'imaginais. Dommage...*

J'attendis de voir ce qu'il allait invoquer avec son livre... Une épée? Restons sur nos gardes, elle a peut-être des fonctionalités particulières.

- Grâce à l'énergie emmagasinée, je produisis une tornade de feu que j'envoyai illico sur le nécromancien:

"RAAAAH!"

- Puis je courus dans sa direction, sabre à la main tout en restant derrière la tornade.

*Il ne pourra pas me la renvoyer, ça me paraît physiquement impossible, dans le pire des cas, il la réduira à néant. Au final, quelle que soit son action, je pense que ça me laissera une ouverture. Enfin, je l'espère...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chemin vers l'est   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chemin vers l'est
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'hiver est un long chemin vers le printemps ? Gerolama & Mary
» [Terminé] En chemin vers notre destinée [Routes 1,3 et 4]
» Un chemin vers la Lune
» Chemin vers la roche royale des îles écume
» L'amabilité est le plus court chemin vers le commerce...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kagenozuke :: Zone Administration :: Stock général :: Les Quêtes :: Les Quêtes Libres :: Les quêtes en cours-
Sauter vers: