Kagenozuke

Bienvenue dans le monde de Kagenozuke!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoires des cités de la Nouvelle Ère

Aller en bas 
AuteurMessage
Hotage
Webmaster et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5500
Age : 26
Pays : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2005

Vos Statistiques
Points de Vie (normal):
20/20  (20/20)
Points de vie Tournoi:
14/14  (14/14)
Nombre de Knz: INFINI

MessageSujet: Histoires des cités de la Nouvelle Ère   Jeu 20 Sep - 20:03

Ci dessous, vous trouverez l'histoire de la création des villes de kagenozuke depuis la nouvelle ère:



Villes Humaines


Takugyû [Capitale Humaine de Kagenozuke]

Takugyû est la nouvelle capitale des hommes. Elle replace donc Kagenosuma, qui était la capitale humaine avant l'effondrement de cette espèce. Elle fut crée lorsque tous les peuples s'enfuirent des iles du Sud, ou résidaient anciennement les illustres montagnes des Pics Neigeux. Le but était désormais de reprendre des forces, choses difficiles pour les êtres humains, qui étaient clairement la race la moins adaptée pour ce genre de situatsiion météorologique.

C'est sous les ordres de Shinzaku Tsukushi que les hommes se déplacèrent en quantité étonnante vers les abords de Kagenozuke, Shinzaku étant un homme nommé par Keikoku lui-même depuis plusieurs année dans l'éventuel cas ou Keikoku disparaitrait dans des circonstances accablantes (ce qui, hélas arriva, car malgré de nombreuses recherches, Keikoku est resté introuvable après la catastrophe)

Evitant aux maximum les longs voyagent, les humain décidèrent de reprendre des forces aux premières terres fermes venues. Ils atteignirent les bords et commencèrent aussitôt à bâtir un campement géant. Petit à petit ce campement s'agrandissait et ils finirent par développer une ville, qui devint la capitale.
Cette ville devint essentiellement basée sur la gestion militaire, le commerce (exclusivement marin) et la gestion des autres villes humaines. Cette ville permit également aux humains de progresser très rapidement dans le domaine de la navigation, aussi bien militaire que dans les transports.
La principale ressource de cette ville reste donc, bien évidemment, la pèche. De nombreux types de poissons sont arrivent constamment de la mer.
Bref, cette ville est principalement reconnue pour son commerce et ses ressources maritimes, mais également au point de vue militaire. Cette ville est la plus grandes des villes humaines, mais elle s'est encore plus développée militairement que l'était Kagenozuma. Cette cité ressemble presque, vu de loin, à une citadelle militaire. Difficile d'imaginer qu'une telle ville puisse être aussi agréable à l'intérieur de ses murs.



Shitake

Shitake signifie "La Ville Cimetière". Elle n'aurait pas vraiment du porter ce nom, à la base, le nom original devait avoir un rapport avec les cendres du phénix. Mais tout le monde s'est mis à appeler cette ville de cette manière, alors finalement, ses habitants l'ont repris, avec l'honneur de ressusciter dans les anciennes ruines de la capitales des ex-Pics Neigeux.

En effet, Shitake s'est bâtie sur les restes de Nintsi, l'ancienne capitale des montagnes, qui dans les temps anciens se dressaient majestueusement au Sud, comme des trophées appartenant à Chiunasima, la déesse de la Nature. Aujourd'hui ce n'est plsu qu'une ile ou la végétation croit assez bien. Cette ville est une des seules villes qui dédient entièrement sa construction et la plupart de ses monuments aux victimes de la catastrophe:
On y trouve une salle gigantesque ou des milliers de noms recouvrent les murs, dans une transcription extrêmement petite. Ce sont les noms de tous les guerriers qui sont morts ou qui ont disparus durant la bataille ou durant la catastrophe. Au centre de la pièce, on trouve une pierre étrange, qui est en fait la représentation d'une âme ayant atteint l'illumination spirituel grâce à un honneur bravement conquis.

Les gens de cette cité essaient de rester le plus indépendant possible vis à vis du gouvernement humains: ils trouvent que les autres humains sont trop téméraires et n'ont rien après de cette catastrophe, ce qui est entièrement vrai....



Nateratsu

Nateratsu, qui signifie "LA Ville Etoilée" est considérée comme la plus belle cité que Kagenozuke n'ait jamais vu, même dans les premières époques de ce monde. On y trouve des sources d'eau chaude, il y fait chaud alors qu'elle se trouve en altitude et on a la vue sur la mer et sur une bonne partie du continent. De plus, le peuple qui y vit tente difficilement de rester le plus non-violent possible. Malheureusement cette ville est relativement convoitée, et les autres villes viennent souvent y chercher des ressources, qui y sont abondantes. Heureusement un traité, signé par Shinzaku lui-même interdit une exploitation intensive. Autant dire que les ressources qui proviennent de cette ville sont grotesques vis à vis de la quantité, mais incroyables vis à vis de la qualité.
Cette ville réside donc loin de la civilisation humaine. C'est la plus grosse ville des montagnes du Sud-Est. Elle est donc considérée comme "la capitale des montagnes".




Kuchisaora

Kuchisaora signifie "Le Lien de la Terre et du Ciel". Ce nom est extrêmement symbolique, mais aussi très significatif vis à vis de la construction de cette cité. Avant même de commencer à la concevoir, ses futurs habitants savaient déjà comment elle se développerais: Ce nom a été choisit car le but de cette ville, qui s'est bâtie au bas de la montagne, est de se développer en remontant la montagne. C'est d'ailleurs ce qu'elle fait; de nombreuses habitations remontent le long de la vallée.

Cette ville remplace clairement les deux villes qu'étaient autrefois les illustres "Tellen et Tellesin", les deux villes jumelles, les deux villes à la fois pro-commerciales, mais aussi le rendez-vous de tout les professionnels de différents métiers de haut rang, bien vu ou non vis à vis de la société. Elle a donc un nombre d'habitant important, mais elle est également très vivante et on y trouve de tout. C'est un peu une ville de jeunesse et de rêve, peut-être la seule dans ce début de Nouvelle Ère...

Mais hélas, Kuchisaora est souvent victimes de problèmes vis à vis du commerce: En effet, des nombreuses caravanes et marchandises se font piller de manière cruelle et barbare. C'est le principale problème de cette cité, autrement très particulière.



Sukaareku

Sukaareku signifie "Le Diamant de Lumière". Elle porte ce nom parce que ses habitants ont décider de créer une ville qui soit visible de loin: Toutes les murailles sont faites d'une pierre blanchâtre, qui reflète parfaitement la lumière du soleil. On 'aperçoit à l'horizon comme une pierre brillant de mille feu dans le sable du désert. Cette ville a été bâtie à l'emplacement ou se trouvait Sunasima, l'ancienne ville désertique. Mais lorsque les gens arrivèrent ici, ils ne découvrirent rien d'autre que du sable, et la montagne qui se dresse là depuis des millénaires. Aucune ruine ou être vivant n'a été retrouvé ici, cet endroit étant d'après de nombreuses estimations le point d'où les secousses sont parties.

Cette ville a été construite principalement par tous les hommes qui avaient décider de découvrir pourquoi cette catastrophe avait eut lieu. De nombreuses études y ont été faites, et donc, on y trouve énormément de magiciens et de spécialistes dans le domaine de la recherche des phénomènes naturels diverses (bien évidemment, la magie fait partie de leurs études).

Cette ville est devenue un rassemblement des plus grands magiciens humains de Kagenozuke. On y trouve également beaucoup de membres d'autres races, et partages leur connaissances vis à vis de la magie. Ils peuvent aussi se permettent de tester leur recherche dans le désert: Ils sont sûr de ne déranger personne.

Sukaareku est une ville indépendante des autres villes humaines, et rassemblent en grande majorité des "rebelles" de leur sociétés. C'est donc une ville qui rassemblent beaucoup de civilisation et qui coopèrent très bien.



Ville du Royaume de Pandaria


Pandaria [Capitale Panda de Kagenozuke]

Pandaria, illustre cité existant depuis plusieurs siècles, fut la première cité de la race des Pandas. Pandaria fut d'ailleurs jusqu'à la nouvelle ère, la seule et unique véritable cité des pandas.

Les pandas ont toujours vécu comme des moines. Pour éviter un accroissement de leur race, ils limitaient le nombre d'enfant à 1, 2 dans certaines situations extrêmes. Les pandas étaient considérés comme le peuple le plus sage de Kagenozuke.

Mais la Nouvelle Ère a transformer la sagesse des Pandas. Les pandas ont profité de la faiblesse de toutes les autres races pour enfin devenir imposants. Maintenant, Pandaria a tripler de volumes, et on y trouve beaucoup de soldats. De plus, Pandaria est devenue le siège d'un nouveau Royaume, qui autrefois se nommait "Les Terres oubliées". Désormais, ce royaume porte le nom du "Royaume de Pandaria". Les pandas gouvernent une grande partie de la foret qui autrefois était "Les terres oubliées".
*Pandaria est devenu le siège d'une nouvelle race imposante.



Ugyakû

Ugyakû. Dans l'ancien langage des pandas, cela signifie "l'àme de la Forêt". Cette cité, placée dans le coin le plus reculé de la forêt, est extrêmement difficile d'accès pour des gens qui n'habitent pas dans le Royaume de Pandaria. Elle est habitée exclusivement de Pandas, bien entendu.

Elle fut crée pour permettre une gestion du centre du Royaume très précise, mais c'est aussi l'endroit ou on y cache le plus d'information secrète de chez les pandas. C'est ici également que se retrouvent la plupart des travailleurs, ou de gens dont la profession est réputée: simplement parce que cet endroit est éloigné des guerres et des étrangers qui pourraient êtres dérangeants.

On dit que c'est la plus belle ville que les ex-Terres Oubliées n'aient jamais porté. Les arbres sont grands et sont couverts de grandes feuilles magnifiques, mais laissent tout de même passer la lumière. De petit ruisseaux en alimente constamment la verdure.
C'est un peu un Paradis Forestier.



Segyakû

Segyakû signifie "Le Sabre de la Forêt". Cette ville fut installée à l'ouest pour permettre une colonisation intensive des régions occidentales, et avoir un point de ravitaillement très bien défendu, permettant de faire barrage contre d'éventuelles répliques. Mais il y a une chose à retenir de cette ville:

C'est le plus gros échec de toute la civilisation des Pandas.

Elle a été bâtie sur des anciennes terres mystiques des trolles humanoïdes. Les trolles avaient avertis les pandas de représailles terribles s'ils refusaient de se déplacer. Les pandas n'ont rien voulu entendre. Elle se développa tranquillement durant environ un mois...

Et depuis, cette ville subit les attaques des trolles depuis maintenant 3 ans et deux mois environs. A croire que les ressources des trolles sont infinies. Cette ville est donc constamment en guerre, et elle se trouve dans un endroit où les tensions sont importantes. C'est une ville qui est donc essentiellement militaire.



Villes Mort


Tahashiganka

Tahashiganka, qui signifie "La Voie des Morts", est la capitale des Mort-Vivants.
C'est une ville très spéciale, parce qu'elle a été conçue exclusivement pour les nécromancien. Au centre réside les plus hauts placés des Mort-Vivants, les Shintariens (les ex-membres du clan Shintara). Puis suivent tous les nécromanciens secondaires, qui ont appris cet art autrement que part le sang des shintariens. Puis suivent tous les ressuscités, qui recouvrent une très grande partie de la population Mort-Vivante. Et puis, tout autour de cette ville sont enterrés un maximum de cadavres. C'est une prévision en cas d'attaque, qui permet d'avoir une grande quantité de corps pour invoquer soldats et défenses supplémentaires.

Cette ville est, pour un mort-vivant, la ville idéale. Il y fait assez bon vivre, on y trouve à peu près de tout, elle est bien défendue et légèrement en hauteur grâce aux montagnes, ce qui permet de surplomber les arbres morts de la Forêt de la Désolation.
Bref, une vrai capitale où il y fait bon vivre et qui n'a pas trop d'ennuis.



Meshizu

Meshizu signifie "L'âme des Défunts". On l'appelle ainsi, parce que c'est l'endroit ou il y fait le plus bon vivre chez les mort-vivants, et c'est aussi ici que se retrouvent le plus les Mort-Vivants. En effet, cette ville est proche de la lisière, et il est facile d'en sortir en suivant le fleuve, par navigation ou non.

Du coup, c'est ici que la grande majorité des professionnels se retrouvent. Et c'est donc aussi ici que tout les jeunes travailleurs se rendent pour étudier du mieux qu'ils peuvent. C'est donc la ville fourmilière des Mort-vivants.

Mais c'est aussi l'endroit ou on recrute le plus de soldats dans l'armée ou dans les organisations militaires de plus haut rang. C'est donc une ville qui est également très militaire. D'ailleurs, pratiquement toutes les villes mort-vivantes sont branchée dans le militaire. C'est dans leur nature.



Kasendan

Kasendan signifie "Les flots ténébreux". Cette ville est construite à l'embranchement de deux fleuves, dont les aux noirs traversent une bonne partie de la Forêt de la Désolation.

Cette ville a essentiellement développer ses capacités maritimes. C'est le coeur commercial des Morts vivants, puisqu'il est facile de rejoindre deux villes très importantes des mort-vivants. Elle permet aussi de voyager rapidement par les voix maritimes pour se déplacer dans cette forêt, maintenant en grande partie inoccupée.
C'est donc une ville très stratégique et est très importante à la fois militairement et économiquement pour les mort-vivants.



Akaro

Akaro signifie tout bêtement "la Ville du Lac". Inutile donc de préciser que c'est parce qu'elle se trouve près d'un lac qu'elle porte ce nom...

Le lac vers lequel la ville s'est établie va devenir terriblement important par la suite. C'est un point stratégique très puissant qui permet de recouvrir une très grande surface et permet de s'en faire un bouclier si le domaine maritime est bien maitrisé. C'est ce qui est le cas des habitants de cette ville, qui est très bien défendue par des moyens maritimes.

Et puis, ce lac était autrefois "le Lac de Sang". C'est de là qu'avait naquis les créature aquatique qui désormais refusent de vivre dominée par les mort-vivants, et qui meurent immédiatement après avoir été créées. Mais les mort-vivant imaginent que ce lac a des vertus magiques très puissantes, et qu'un autre type de créature hors du commun pourrait à nouveau en surgir. Beaucoup de scientifique étudient le lac pour en percer les mystères.



Shishikazu

Shishikazu signifie "La Gardienne de l'Ouest". C'est une ville exclusivement militaire. Elle est constamment en proie à des attaques étranges:

De nombreux végétaux semblent avoir pris vie et se déplacent en quantité impressionnante, détruisant tout sur leur passage. Il y a eut également des créatures étranges, comme gazeuse, mais qui ressentaient quand même la douleur quand on les touchaient avec des flèches.

Bref, cette ville est constamment attaquées par des créatures qui sont clairement des défenseurs de la nature, ou du moins, qui ont étés crées par les végétaux.

Mais ils ont subis également des attaques de spectres en grande quantité, ainsi que des créatures impossibles à décrire, comme venues d'une autre dimension. Ils semblent essentiellement se consacrer à la destruction des Mort-Vivants, comme une terrible vengeance.
Bref, c'est une ville qui est constemment en guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagenozuke.forum2jeux.com
 
Histoires des cités de la Nouvelle Ère
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kagenozuke :: Histoire et Règle :: Histoires des Villes de Kagenozuke-
Sauter vers: